Sur les bancs de l’Ecole de la Maille…

Véronique Dupérier, Directrice de l’Ecole de la Maille de Paris, a raconté, lors d’une interview, toute la richesse du cursus de la seule et unique école supérieure spécialisée dans la maille en France.


Pourquoi préférer la maille plutôt que le chaîne et trame (=tissu) quand on est étudiant en stylisme ?

Certains étudiants se dirigent vers le chaîne et trame avec des rêves d’enfants plein la tête. Ils s’imaginent déjà concevoir de belles robes du soir… D’autres préfèrent la maille, car ils veulent travailler le toucher, la douceur, et avant tout une matière ancrée dans la vie de tous les jours.

Le métier de styliste modéliste maille est-il apprécié des industriels ?

Oui car il est pointu et rare ! En maîtrisant la maille, on apporte une réponse qui manque aux stylistes issus du chaîne et trame. C’est une spécialité qui correspond à une réelle demande. A titre d’exemple, 40% des collections Vuitton nécessitent un travail de la maille. Il y a donc une vraie demande.